Qui sommes-nous ?

Nous sommes des bénévoles de la société civile qui ont répondu présent à une initiative de la Gendarmerie Nationale : soucieuse de toujours répondre présente pour la population et de s’investir au profit du jeune public, la gendarmerie nationale a décidé de s’inscrire dans une démarche de transmission de ses valeurs.

Pour ce faire, elle impulse et accompagne la création d’associations de Cadets de la Gendarmerie dans les départements. 

 

Une toute nouvelle association dans l’Ain

 Créée le 15 mars 2021, l’association des Cadets de gendarmerie de l’Ain est régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle est déjà opérationnelle et réalisera une première session de formation de quinze cadets à la rentrée scolaire 2021/2022.

L’association s’est donnée pour mission d’intégrer les jeunes du département dans un programme de formation valorisant et favorisant la culture de l’engagement et le goût de l’effort par une pédagogie adaptée et motivante.


Objet de l’association

L’Association des Cadets de la Gendarmerie Nationale a pour buts :

• de promouvoir les valeurs de la citoyenneté auprès des jeunes français et étrangers, âgés de 16 à 18 ans, résidant réglementairement ou scolarisés dans le département de l’Ain, de préparer les membres aux fonctions de cadets de la Gendarmerie Nationale, leur faire découvrir la gendarmerie , ses valeurs, ses missions, ses personnels,

• d’accueillir les jeunes qui ont effectué la phase 1 du SNU (service national universel) et qui ont émis le vœu d’effectuer leur phase 2 dite « mission d’intérêt général » au sein de la gendarmerie nationale,

• de renforcer le lien Armée-Nation, après la suspension du service national,

• de développer l’esprit citoyen aux travers de projets collectifs dans les domaines de l’environnement, des activités sportives, de la solidarité, du respect des différences et de l’ouverture aux autres,

• d’ouvrir la classe de cadets à des jeunes issus de milieux défavorisés ou en situation de difficulté pour leur offrir une réelle opportunité d’insertion et de promotion sociale,

• rassembler des moyens et des ressources pour réaliser ces buts,

• d’associer la jeunesse à des missions d’intérêt général.